bbbbbeeee

Insulaire - l'artiste au travail

novembre 2020 - deuxième confinement

Occupation de la vitrine du local 6 rue Raspail tenue par l'association LAC&S.


Petit espace sans réelle destination où je m'expose travaillant et tentant de rétablir un contact. Ou comment sortir d'une forme d'insularité contextuelle.

Du temps passé cloîtrée, pour faire quoi ? Avec qui ? Comment poursuivre ce travail de lien qui m'habite loin de l'autre, celui avec lequel je construis ? Alors je m'installe, j'utilise un espace trop petit, mal agencé, inadapté mais visible des deux côtés, en contact. Travailler n'est-il pas le mot d'ordre? D'accord mais en résistance !

La vitre entre nous !L'écran entre nous ? La possibilité d'échanger via une transmission en direct ?

Sculpter une île pour en sortir ! Un île soluble en amidon de maïs, une île sans conséquences en combinant et répétant le même geste, des heures durant, le temps qu'il faudra pour remplir et sortir.

Dans cet élan j'ai ouvert ce dispositif à d'autres artistes, comme une enveloppe à habiter, afin de mettre en oeuvre un territoire comun.